Que ce soit avec Steve Houben, Daniel Willem ou Liu Fang, les duos que propose J.P.F. sont toujours axés sur la douceur et la sensibilité, recherchant l'émotion profonde plutôt que la virtuosité. Les textes, poèmes et chansons françaises (et anglaises !) tiennent ici un rôle majeur, les musiciens se mettant au diapason du contenu poétique - parfois humoristique - des compositions personnelles et des reprises de maîtres du genre (Ferré, Dylan, Nougaro, Ray Charles...), qui, suivant le partenaire choisi pour la formule, oscille entre le jazz, le blues, la musique du monde.

 

Steve Houben (né à Liège le 19 mars 1950 et ayant vécu à Verviers) est un musicien de jazz belge jouant principalement du saxophone et de la flûte.

Dans le milieu des années 1970, il a étudié à la Berklee College of Music de Boston. À son retour en Belgique, il a créé le séminaire de jazz au Conservatoire royal de Liège, en liaison avec Henri Pousseur.

Dans sa longue carrière il a joué avec, entre autres, Chet Baker, George Coleman, Bill Frisell, Charles Loos, Maurane, Gerry Mulligan, Joe Newman, Ivan Paduart, Mike Stern et Toots Thielemans. Il a remporté le Djangodor du meilleur artiste belge en 2000 (le premier de la nouvelle catégorie).

En 2012, il a été nommé Directeur faisant fonction du Conservatoire Royal de Liège. Il est élu à l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique (Classe des arts) le 6 mai 2010, premier dans la catégorie jazz.

 

Daniel Willem est né le 6 mars 1957 à Auderghem (Bruxelles), en Belgique. A 7 ans, il débute le violon et le piano en famille, puis dans une petite école près du Sacré-Coeur, sur la Butte Montmartre à Paris, et obtient à 14 ans, à l'Académie de Musique, les médailles du gouvernement, de violon, musique de chambre et solfège. Il perfectionne également sa technique classique avec les violonistes Thadé Geisler Wyganowski et Jean Donnay.

A 17 ans, il obtint ses premiers prix au Conservatoire Royal de Liége, dans les classes des virtuoses roumains Lola Bobesco et Richard Pieta. 

Il s'est produit avec de grands artistes comme Stéphane Grappelli, Guy Reboul, Robert Lafont, Jean-Paul Charlap, Tchavo Berger, Yves Teicher, Chet Baker, Art Blakey, Marcel Azzola, Toots Thielemans, Léon Humblet, Jean-Pierre Froidebise, Al et Stella Levitt, Jacques Pelzer, Bruno Castelluci, Eric Legnini, Pascal Mohy, Phil Abraham, Steve Houben, Guy Cabay, Milou Struvay, Stéphane Martini, et bien d'autres. Ainsi que de nombreuses vedettes de variéte comme Juliette Gréco, Viktor Lazlo, Philippe Lafontaine, Francis Cabrel, Plastic Bertrand, Pierre Rapsat....

 

Liu Fang (刘芳 : Liú Fāng), née en 1974 à Kunming dans la province du Yunnan, est une musicienne chinoise dont l'instrument principal est le pipa, une sorte de luth chinois.

Elle commence à jouer du pipa dès l'âge de six ans et exécute sa première performance solo en public à neuf ans. En 1986, à onze ans, elle joue pour la reine Elizabeth II lors de sa visite en Chine. Elle est graduée du Conservatoire de musique de Shanghai en 1993 où elle a aussi étudié le guzheng. Elle émigre au Canada en 1996 où elle vit à Montréal.

Après son arrivée au Canada, elle entreprend une carrière internationale et produit plusieurs disques CD. Elle reçoit le grand prix de l'Académie Charles-Cros pour son album intitulé «Le son de soie». Elle joue à Paris lors du 60e anniversaire de l'UNESCO le 16 novembre2005. En plus de la musique traditionnelle chinoise, elle exécute les œuvres de plusieurs compositeurs contemporains dont Chen Yi,Tan Dun, David Loeb, et R. Murray Schafer. Elle joue aussi fréquemment avec le violoniste Malcolm Goldstein et la flûtiste Lise Daoust.

(http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Liu_Fang&oldid=107968289)

 

 

 

 

Quelques photos

JPF avec Karim Albert Kook - Paris avril 2013

Aussi sérieux qu'une crise cardiaque (mini tournée avec Karim Albert Kook  mai 2016)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now